Les Balisages

Comme sur la route, il existe une signalétique pour nous aider. Le balisage est là afin de nous avertir des dangers ou des zones sures. De nuit, certaines balises possèdent des signaux lumineux distinct.

Les balises latérales

Les marques latérales servent essentiellement à baliser les chenaux. Elles servent à orienter les bateaux qui viennent du large vers le port.
Quand nous quittons le port, il faut donc inverser leurs significations.

La balise de couleur verte, de formes coniques, doit être laissée à tribord en entrant au port. Elle porte un numéro impaire

La balise de couleur rouge, de forme cylindrique, doit être laissée à bâbord en entrant au port et porte un numéro paire

TRIBORD = droite

BÂBORD = gauche

Pour retenir tout ça, il y a une phrase mnémotechnique : « Lorsque que l’on entre au port, on met 1 tricot vert et 2 bas si rouges ». Dans cette phrase, chaque syllabe donne un indice sur la balise :

  • « 1 tricot vert » : 1 = impaire, « tri » = tribord, « cot » = conique, « vert » = la couleur de la balise.
  • « 2 bas si rouge » : 2 = pair, « bas » = bâbord, « si » = cylindrique, « rouge »  = la couleur de la balise.

Chenal préféré

Si un chenal se divise, les marques de chenal secondaire ont en plus une bande rayée horizontale.

Regarder la couleur dominante :

  • Si c’est le rouge, c’est donc une bâbord, je la laisse à gauche, je passe à droite (dans le sens conventionnel).
  • Si c’est le vert, je la laisse à droite, je passe à gauche.

Les cardinales

Les marques cardinales sont au nombre de quatre : Ouest, Nord, Sud et Est. Elles servent à baliser une zone dangereuse. Les cardinales sont disposées par rapport au cadran géographique qu’elle indique. Un cardinale marque sa situation par rapport au danger et donc indique la zone libre de danger aux navigateurs.

Les cardinales sont des bouées, des tourelles ou des perches. Elles sont peintes en noir et jaune pour les distinguer toutes les quatre. Deux cônes sur le haut indiquent aussi la cardinale.

Ainsi pour exemple, une cardinale Nord est déposée au nord du danger et le navigateur qui veut éviter ce danger doit passer au nord de la cardinale.

Les balises

Autres marques

Danger isolé

Cette marque signale un danger d’étendue restreinte.Elle est posée sur le danger.

Elle est noire et rouge, surmontée de 2 boules noires.

Eaux saine

Cette marque signale qu’il n’y a pas de danger autour d’elle (pas hauts fonds à proximité). On en voit à l’entrée de chenaux ou en mer comme repère d’un dispositif de séparation de trafic.

Elle est rayée rouge et blanche et généralement surmontée d’une boule rouge.

Marques spéciales

Les marques spéciales signalent des zones à éviter : zones d’élevage, zones d’exercices militaires, zones de câbles sous-marins, zones de dragage…

Les marques spéciales peuvent avoir toutes sortes de formes. Elles sont reconnaissables à leur couleur jaune et à la croix qui les surplombe. Il convient de s’en écarter largement.

Marques de plages

Vous pourrez également rencontrer des bouées rondes totalement jaunes. Attention vous êtes dans une zone de baignade à 300 mètres de la côte. C’est une zone ou la vitesse de navigation est limitée à 5 nœuds.

Chenaux traversiers

À travers la zone des 300 mètres, il y a parfois des chenaux traversiers. Cela permet aux utilisateurs des activités nautiques (scooters de mer, planche à voile…) d’accéder à la plage. On retrouve alors comme dans un chenal des bouées cylindriques (bâbord) et des bouées coniques (tribord). Il est interdit de se baigner dans ces chenaux.

La connaissance du balisage fait partie intégrante de la connaissance pour le permis côtier. Lors de l’épreuve écrite (QCM) vous aurez plusieurs questions relevant du balisage.

Ceci n’est qu’un extrait du programme au permis côtier.